Mag des 50 Personnalités : Vincent Desnot, Dirigeant-fondateur de Teach on Mars

C’est lors d’un tour de l’Atlantique à la voile que Vincent Desnot imagine Teach on Mars, startup pionnière du mobile learning, leader du segment en France et bien décidée...
9

Gaëlle CLOAREC

C’est lors d’un tour de l’Atlantique à la voile que Vincent Desnot imagine Teach on Mars, startup pionnière du mobile learning, leader du segment en France et bien décidée à conquérir l’Europe.

While traveling across the world, Vincent Desnot imagines Teach on Mars : a mobile learning start-up, segment leader in France seeking to conquer the European market.

Voir la vidéo du lancement du Magazine à NEW YORK

VD

La passion de la voile mène à tout. Même jusqu’à Mars ! Ainsi en est-il de Vincent Desnot, dirigeant de la startup sophipolitaine Teach on Mars, qui dès 2012 fait le pari du smartphone comme vecteur d’apprentissage.

Un sujet que cet ingénieur informatique connaît bien, lui qui a fondé en 2000 la success-story azuréenne Epistema et sa plateforme de formation professionnelle en ligne rachetées en 2009 par CrossKnowledge.

C’est peu après qu’il ressent “l’appel du large” et part, avec femme et enfants, voguer 14 mois durant à bord d’un catamaran. Des Canaris aux Antilles, en passant par l’Afrique, le voilà qui accoste les rives de Floride où, lors d’une visite du fameux Cap Canaveral, une affiche portant la mention “Teach on Mars” l’interpelle.

Enseigner sur Mars ? C’est le déclic. “Plus je remontais la côte américaine, plus j’y pensais, si bien qu’arrivé à New York, j’ai contacté deux anciens d’Epistema pour leur présenter mon projet”. Soit, une plateforme technologique conçue pour et uniquement pour le mobile learning.

Bonne pioche. Cinq ans plus tard, la startup labellisée Pass French Tech revendique 500 000 utilisateurs dans 35 pays et plus de 100 entreprises clientes. Parmi elles, la moitié des multinationales du CAC 40, dont les plus grandes marques de luxe françaises. Quant à son chiffre d’affaires, il croît d’année en année, en moyenne de 130%. De quoi ancrer la société dans le radar des investisseurs, elle qui après avoir levé 2,2 M€ en 2017 s’est engagée dans un tour de table plus conséquent… afin de se doter du carburant nécessaire à sa mise sur orbite européenne.

In 2000, Vincent Desnot, software engineer, founded Epistema : a successful vocational online platform. Nine years later, the company is bought out by CrossKnowledge. A few months later, Vincent Desnot takes some time off to sail around the world with his wife and kids.
On a catamaran, they discover some of the most amazing places. One day, while they were visiting the famous Cap Canaveral in Florida, Vincent Desnot noticed a poster with the tagline « Teach on Mars ». At this exact moment, the idea hits him. « While sailing up north along the American coast, the idea obsessed me.
Once I arrived in New-York, I reached out to two former colleagues from Epistema to introduce my project. » Meaning a technological platform with one purpose: mobile learning.
Five years later, the labeled Pass French Tech start-up counts 500 000 users over 35 countries. Among the 100 business costumers, half of multinational corporations are listed on the CAC 40. Teach on Mars revenue has been increasing each year with an average growth of 130%.

                                                                                                      Gaëlle CLOAREC

Crédit photo : Mary-Laetitia GERVAL

Traduction : Marie Rachel APARIS

Contact et renseignement pour recevoir le magazine (livraison à partir de 3 numéros) : jamil.zeribi@grandsudnetwork.com

couverture_IA_2018

Catégories
Mag des 50 PersonnalitésRégion Sud 2018/2019
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

ARTICLE SIMILAIRES