Mag des 50 Personnalités : Michel Féraud, Cofondateur et Président de Provepharm

C’est aux portes de Marseille qu’il fonde sa société, valorise un brevet sur le bleu de méthylène, décline toutes ses indications thérapeutiques au plan mondial. 20 ans de travail...
22

Hervé Tusseau

C’est aux portes de Marseille qu’il fonde sa société, valorise un brevet sur le bleu de méthylène, décline toutes ses indications thérapeutiques au plan mondial. 20 ans de travail ouvrant une voie d’avenir à d’autres produits peu utilisés.

He founded his company nearby Marseille, filed a patent for methylene blue. 20 years of work to make way for other rarely used products.

Voir la vidéo du lancement du Magazine à NEW YORK

MF

C’est une « biotech » d’une cinquantaine de personnes. Michel Féraud l’a créée dès la sortie de l’Université et à deux pas. Bienvenue à Château- Gombert. Jouxtant la plaine maraîchère, son « technopôle » abrite 150 entreprises, six labos de recherche et 3800 emplois. C’est un lieu notable du Félibrige, cœur ancestral de la culture provençale.

« Entreprendre, c’est avoir des rêves et des idées. Etre capable de déposer des brevets, avoir des premières mondiales » pense Michel Féraud. Il semble aimer la chimie comme un paysan la terre, un peu d’instinct, la tête dans le ciel et ses oracles.

Le cœur à l’ouvrage qui, à force d’aller dans le sens de la Nature, finit par payer. « Je ne comprends pas que notre industrie accepte de jeter à la poubelle les résultats d’une recherche de plus de 100 millions de dollars sur un projet de molécule « miracle » et s’intéresse si peu à ce que l’on pourrait améliorer ».

Sa pépite, le bleu de méthylène. Une molécule essentielle pour l’OMS, un marché très étroit (3 M€ en 2008) multiplié par 20 en 10 ans. Le « Proveblue » est passé par là. Vendu dans 25 pays, 500 000 ampoules de sa formule très pure, approuvée par la « FDA » américaine, permet de ratisser plus large en matière d’indications thérapeutiques et de faire évoluer la norme partout dans le monde.

Du sel pour les routes à celui pour la table, c’est un peu la même démarche de qualité. Que Provepharm veut dupliquer, avec une prochaine levée de fonds de 30 M€, pour valoriser d’autres substances actives et faire du développement durable en pharmacie.

A « biotech » where 50 people work. Michel Féraud created it as soon as he graduated from college. Welcome in Château-Gombert. This technopolis near Marseille houses 150 companies, 6 research labs and creates 3800 jobs.

« Entrepreneurship means having dreams and ideas. Having an innovating spirit and being able to develop patents, » explains Michel Féraud. He seems to like chemistry as a peasant loves his land. A hard worker who uses instinct in respect for nature. His jewel: the methylene blue. An essential molecule for the WHO, a very small market (3M€ in 2008) which has grown twentyfold in 10 years. « Proveblue » is now sold in 25 countries all over the world.

This very pure formula, approved by the FDA, allows to expand therapeutic indications and to make the norm evolve. From salt for roads to table salt, the quality approach is the same. Provepharm wants to duplicate that with a 30M€ fundraising in order to promote other active substances and to foster sustainable development in the pharmaceutical field.

                                                                                                          Hervé TUSSEAU

Crédit photo : Mary-Laetitia GERVAL

Traduction : Marie Rachel APARIS

Contact et renseignement pour recevoir le magazine (livraison à partir de 3 numéros) : jamil.zeribi@grandsudnetwork.com

couverture_IA_2018

Catégories
Mag des 50 PersonnalitésRégion Sud 2018/2019
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

ARTICLE SIMILAIRES