Mag des 50 Personnalités : Jean-Pierre Blanc, Directeur général des Cafés Malongo

 A la tête du torréfacteur azuréen Malongo, Jean-Pierre Blanc a su démontrer qu’éthique pouvait aussi rimer avec performance économique. Head of Malongo Coffee, Jean-Pierre Blanc proves that ethics can...
2

Gaëlle CLOAREC

 A la tête du torréfacteur azuréen Malongo, Jean-Pierre Blanc a su démontrer qu’éthique pouvait aussi rimer avec performance économique.

Head of Malongo Coffee, Jean-Pierre Blanc proves that ethics can go hand to hand with economic success.

Voir la vidéo du lancement du Magazine à NEW YORK

Jean-Pierre Blanc est un pur produit Malongo. Entré chez le torréfacteur azuréen en 1975, le Cagnois, diplômé d’économie, en prend les rênes cinq ans plus tard. “Ce qui fait de moi le plus vieux directeur général de France”, s’amuse-t-il.

JPB2Trente-huit ans de métier donc, durant lesquels il s’attacha à donner une envergure nationale à la marque de café née en 1934 à Nice, en développant une gamme bio, en inventant le premier système à dose en papier naturel ou encore en misant avant tout le monde sur le commerce solidaire.

Car Jean-Pierre Blanc est surtout l’initiateur, en 1996, du commerce équitable dans la grande distribution, dont les ventes ont représenté plus d’1 Md€ en 2017 ! Une fierté ? “Assurément”, répond-il. C’est même, s’il devait n’en garder qu’une, sa plus grande fierté, “celle d’avoir su dupliquer un modèle économique qui fait vivre aujourd’hui 20 000 familles”.

L’histoire, comme souvent, naît d’une rencontre. Celle du père Van der Hoff, créateur du label Max Havelaar. Nous sommes en 1992 et Jean-Pierre Blanc, en voyage au Mexique, découvre une communauté de paysans indiens organisés en coopérative, auprès de laquelle il décide de se fournir selon un modèle garantissant prix minimal et système de bonus. Depuis, l’initiative a fait des petits, en Amérique Latine, en Afrique, en Asie.

Si bien que l’an passé, Malongo a redistribué plus de 4 M$ de primes aux coopératives de petits producteurs partenaires. “C’est une autre façon de voir le marché et non pas un acte de charité”, insiste celui qui se considère comme “le modeste chef d’orchestre” d’une PME éthique de 400 salariés, dont le chiffre d’affaires vient de franchir la barre des 100 M€. Tout un symbole.

Jean-Pierre Blanc is a Malongo pure product. He joined the Azurean coffee roaster in 1975 and took the lead 5 years later. 38 years in the business, during which he worked to give the brand a national reach. By developing an organic line, creating the first coffee pad made with natural paper and relying on fair trade. Jean-Pierre Blanc is indeed the initiator, in 1996, of fair trade products in large-scale distribution.

In 1992, he meets a peasant community, organized into co- operative. He decides to obtain supplies from them with a minimal guaranteed price and a bonus system model. Since, the concept reached South America, Africa, and Asia.

Last year, Malongo has distributed more than 4M€ bonus to the local partner suppliers. « This is a way to think business as nothing to do with charity, » insists the businessman who considers himself as the «modest conductor » of an ethical SME that just reached 100M€ in sales and employs 400 people.

                                                                                                          Gaëlle CLOAREC

Crédit photo : Mary-Laetitia GERVAL

Traduction : Marie Rachel APARIS

Contact et renseignement pour recevoir le magazine (livraison à partir de 3 numéros) : jamil.zeribi@grandsudnetwork.com

couverture_IA_2018

Catégories
Mag des 50 PersonnalitésRégion Sud 2018/2019
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

ARTICLE SIMILAIRES