Mag des 50 Personnalités : Célia Nicolosi, Responsable développement international de Nicolosi Créations

Célia, c’est une petite fée enjouée qui diffuse l’amour pour nos parfums provençaux dans une dizaine de pays. Grâce à une baguette magique que lui a confiée son papa…...
2

Hervé Tusseau

Célia, c’est une petite fée enjouée qui diffuse l’amour pour nos parfums provençaux dans une dizaine de pays. Grâce à une baguette magique que lui a confiée son papa…

Célia, is a little fairy who diffuses love all around the world with Provençal perfumes. Thanks to a small magic wand she got from her father.

Voir la vidéo du lancement du Magazine à NEW YORK

Nicolosi 2Le plein chaos minéral du Verdon, mélange fracassant de rochers et d’abîmes, d’eaux vertes et d’ombres pourpres. Puis l’or bleu, porté par sa tige verte. Un épi de lavande du plateau de Valensole. On se promène immobile dans un pays que l’on croit voir. On peut le contempler du monde entier.

Voilà ce qu’est un parfum et pourquoi on peut l’exporter. Une aventure au goût de merveilleux. Celle de Célia Nicolosi qui revoit son père, électricien dans l’aéronautique «inventer dans son garage nos premières senteurs, parfums d’ambiance et cosmétiques aux notes provençales. Il fait les marchés autour d’Estoublon, dans le pays Dignois, et rencontre un vif succès ».

Grâce à une petite baguette magique, confectionnée à partir d’un simple bâton de rotin enduit de parfum. Zéro combustion. L’intensité des effluves augmente avec le nombre de bâtons plongés dans le flacon. Ils s’en élancent avec l’élégance de porte-plumes issus d’un encrier précieux. En diffuse le parfum pendant des mois. Ultra zen, le concept plaît partout.

Une grosse commande soude le projet d’entreprise familiale et Nicolosi Créations s’installe en 2009 dans la zone artisanale d’Aiglun. Un an avant l’arrivée de Celia, en 2013, le chiffre d’affaires se monte à 400 000 euros. C’est ce que représentent les ventes vers la Corée en 2017, l’ensemble de l’activité (710 k€) étant réalisé avec huit collaborateurs. En charge du développement international, Célia a noué un partenariat avec l’Unesco et son « Géoparc » de Haute Provence pour créer un musée de la lavande de Digne- les-Bains attenant au site de production et fréquenté par 3000 visiteurs européens.

The Verdon landscape: rocks, green waters, purple shadows and lavender fields. That’s what a perfume is about and why it can be exported. A sensual adventure.

Célia Nicolosi remembers her father, an aeronautic electrician, « creating, in his garage, our very first scents. Home perfumes and cosmetics with Provençal notes. He sold them on markets around the Estoublon area and had great success » Thanks to a small magic wand, made from a simple stick of rattan coated with perfume. No combustion. Those sticks diffuse scents for months.

Very zen, the concept seduces everywhere. A big order boosts the family project, then in 2009 Nicolosi Creation settles, in Aiglun artisanal zone. A year before Célia arrived, in 2013, the turnover reached 400 000€.

In charge of international development, Célia had forged a partnership with Unesco and Haute Provence « Geoparc » in order to open the Digne-les-Bains Lavender Museum which is visited by 3000 European visitors.

                                                                                                       Hervé TUSSEAU

Crédit photo : Mary-Laetitia GERVAL

Traduction : Marie Rachel APARIS

Contact et renseignement pour recevoir le magazine (livraison à partir de 3 numéros) : jamil.zeribi@grandsudnetwork.com

couverture_IA_2018

Catégories
Mag des 50 PersonnalitésRégion Sud 2018/2019
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

ARTICLE SIMILAIRES